Résidence croisée panafricaine de documentaires

Cinéma Documentaire résidence

(c) Fatim Zahra Bellalij / FIDADOC

La résidence croisée panafricaine de documentaires est un dispositif organisé par la Ruche documentaire du Festival International de film Documentaire d’Agadir (FIDADOC), ALCA Nouvelle-Aquitaine et l’Institut des Afriques. Ce dispositif a pour but d’encourager les réalisateur·rice·s du continent africain souhaitant réaliser leur premier long-métrage documentaire. 

Chaque année, la Ruche documentaire du FIDADOC accueille des réalisateur·rice·s du continent africain dans le cadre d’une résidence d’écriture qui se déroule à Agadir au Maroc en deux sessions (décembre puis juin de l’année suivante), encadrées par des professionnel·le·s africain·e·s et français·e·s expérimenté·e·s, offrant à ses bénéficiaires un accompagnement complet et approfondi du processus d’écriture documentaire.

Pour compléter ce programme, ALCA Nouvelle-Aquitaine et l’Institut des Afriques proposent aux réalisateur·rice·s de la Ruche documentaire de présenter leurs projets de films devant un comité de professionnel·le·s néo-aquitain·e·s et africain·e·s. 

A l’issue de cette  session de pitch organisée au mois de juin à l’occasion du FIDADOC, le comité sélectionne un projet lauréat, qui bénéficie de : 

  • Deux semaines de résidence “sur mesure” à Bordeaux (à la Villa Valmont) fin novembre-début décembre. 
  • Du prix ALCA – Institut des Afriques en numéraire pour un montant de 500€.
  • De la participation à la manifestation Afriques en vision coordonnée par l’Institut des Afriques à Bordeaux au mois de décembre.

Cette pépinière de premières réalisations documentaires est ainsi conçue pour suivre les projets à long terme et accompagner les auteur·rice·s selon leurs besoins. 

Le lauréat 2023 : Iheb Abidi

Iheb Abidi est un cinéaste tunisien. Dès son plus jeune âge, il intègre la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs ainsi que l’Association Tunisienne pour la Promotion de la Critique Cinématographique. Il a étudié le cinéma et l’audiovisuel, se spécialisant en écriture-réalisation à l’Institut Supérieur des Arts Multimédia de la Manouba, dont il sort diplômé en 2022. Il a réalisé un court documentaire intitulé Chakchouka (Trafic) en 2022. Il travaille sur son premier long-métrage documentaire Gorbej.

La naissance du dispositif

La Région Nouvelle-Aquitaine et la Région Souss-Massa au Maroc sont liées par un accord de coopération extérieure depuis 2016. Vivier de collaborations entre les acteurs des deux territoires, cette coopération a d’abord permis un rapprochement entre le FIDADOC et ALCA Nouvelle-Aquitaine. Partenaire de longue date de l’ALCA Nouvelle-Aquitaine, l’Institut des Afriques a rejoint la collaboration en 2022. D’une part, par la participation du FIDADOC au comité de sélection de la manifestation Afriques en vision, et d’autre part, par l’expérimentation de ce dispositif de résidence croisée grâce au soutien de l’Institut français de Paris dans le cadre des Suites de la Saison Africa2020. Dès 2024, cette résidence croisée sera renforcée à travers le soutien de l’Institut français de Paris et l’Agence Française de Développement dans le cadre du programme Accès culture. 

Les partenaires

La pépinière des premières réalisations documentaires est pilotée par le FIDADOC, ALCA Nouvelle-Aquitaine et l’Institut des Afriques en partenariat avec la Villa Valmont, Maison des Ecritures et des Paysages à Lormont et Documentary Africa (Doc-A). 

Il a bénéficié en 2023 du soutien de l’Institut français de Paris, du comité des mécènes de la Saison Africa2020, de la Région Nouvelle-Aquitaine et de l’Institut français de Tunis. Il bénéficie en 2024-2026 du soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine, de l’Institut français de Paris et de l’AFD dans le cadre du programme “Accès culture”.