Nathalie Hounvo Yekpe, lauréate de la résidence d'écriture francophone Afriques-Haïti 2024

Nathalie Hounvo Yekpe, lauréate de la résidence d’écriture francophone Afriques-Haïti 2024

Résidence Littérature Résidence d'écriture francophone Afriques-Haïti

Publié le 7 février 2024

L’autrice béninoise Nathalie Hounvo Yekpe est la lauréate de l’édition 2024 de la résidence d’écriture francophone Afriques-Haïti 2024 ! Elle sera accueillie en résidence à la Maison des Auteur·rice·s de Limoges (87) du 18 au 25 mars, à la Villa Valmont (Lormont, 33) du 26 mars au 18 avril puis à La Maison des écritures de La Rochelle (17) du 19 avril au 2 mai. Elle bénéficiera en outre d’une résidence en deux temps aux mois de mars et mai à La Chartreuse, Centre national des écritures et du spectacle de Villeneuve-lez-Avignon (30). 

L’écrivaine mettra à profit son temps de résidence à l’écriture d’un projet théâtral baptisé Agodjiés. La pièce raconte l’histoire de trois femmes de pouvoir et questionne les sources de motivations de ces différents personnages dans leurs vies professionnelles. 

La résidence d’écriture francophone Afriques-Haïti est co-portée par ALCA et l’Institut des Afriques, en partenariat avec la Maison des Écritures à la Rochelle, la Villa Valmont à Lormont et la Maison des auteurs·rices des Francophonies – Des écritures à la scène de Limoges, avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

La lauréate 2024 : Nathalie Hounvo Yekpe

Bidossessi Nathalie Hounvo Yekpe est autrice ; comédienne et metteuse en scène, et aussi géographe avec une maîtrise en Aménagement du territoire. Elle étudie à l’École Internationale de Théâtre du Bénin (EITB) le jeu d’acteur et la mise en scène avec une licence professionnelle en techniques de théâtre. Elle a créé l’association Baani avec d’autres comédiens, une structure qui assure la production de ses spectacles et organise des ateliers en jeux d’acteur et en techniques d’improvisation à l’endroit des jeunes comédiens. 

En 2021, Nathalie Hounvo Yekpe est lauréate du programme “Découvertes” des Francophonies-Des écritures à la scène, un dispositif qui offre des résidences d’écriture aux femmes et permet aux jeunes autrices francophones d’écrire une première œuvre dramatique. Elle y écrit Course aux noces publiée chez Lansman Editeur en 2023. Elle a ensuite écrit, en 2023, La faiseuse d’anges, grâce au dispositif Textes en scène du CCRI John Smith et le Circa La Chartreuse, une des pièces finalistes du prix RFI 2023, avant d’écrire Les vivants dans l’ombre grâce au dispositif SENDA de La Comédie de Valence. 

Son projet pour la résidence d’écriture

“On appelle Agodjiés, les amazones du Danhomè. Une armée de femmes qui a fait beaucoup parler d’elle, au cours des XVIIIe et XIXe siècles. La pièce que je veux écrire ne sera pas du théâtre documentaire, ni une biographie de la reine Tassi Hangbé, créatrice de cette armée. Ce sera une fiction inspirée des amazones de l’histoire mais aussi et surtout des amazones des temps modernes. Des femmes qui osent prendre le pouvoir et qui n’ont pas peur de payer le prix fort pour y arriver. Une pièce qui questionne différentes femmes de pouvoir sur leurs sources de motivation.” – Nathalie Hounvo Yekpe 

Bibliographie

  • Les vivants dans l’ombre, CDN Drôme-Ardèche/Les Éditions de l’Appartement, 2024. 
  • Courses aux noces, Lansman Éditeur, 2023.  
  • Trop de diables sous leurs jupes, co-écrit avec Michel Beretti, Édition Plurielles, 2016. 

Agenda des rencontres en Nouvelle-Aquitaine

  • Du 12 au 16 mars à Rouen (76) : participation au Festival des langues françaises
  • Samedi 17 mars à 20h30 au Lavoir Moderne Parisien à Paris (75) : lecture.
  • Vendredi 22 mars à Limoges (87) à l’occasion des Zébrures de Printemps : participation à l’Abécédaire francophone.
  • Mercredi 17 avril à 19h à la Bibliothèque de Bassens (33) sous forme de rencontre croisée avec la chanteuse et danseuse Perrine Fifadji. La soirée sera ponctuée de musique et de lecture de textes du projet de résidence de Nathalie Hounvo Yekpé par les Liseuses de Bordeaux, animée par l’autrice Beata Umubyeyi Mairesse et mise en scène par Sarah Gabillon.
  • Les 23 et 30 avril : deux ateliers d’écriture en partenariat avec le service pénitentiaire d’insertion et de probation de la Charente Maritime (SPIP) et un groupe de personnes en processus de réinsertion. Le 30 avril est également la date de restitution de ces ateliers, menés en mars par deux autres résidents de la Maison des Écritures et deux résidents du Centre Intermondes de La Rochelle.