Dictée dessinée - La Rue Cases-Nègres

Dictée dessinée – La Rue Cases-Nègres

Education artistique & citoyenne Littérature

Publié le 21 mai 2024

L’Institut des Afriques propose un parcours scolaire, à destination des lycéen·ne·s, mettant en perspective une œuvre dans son contexte narratif et historique. Cette année 2023/2024, a été l’occasion de travailler sur l’œuvre de Joseph Zobel, La Rue Cases-nègres, publiée en 1950.

La Rue Cases-Nègres, grand classique de la lecture antillaise, est un roman de Joseph Zobel, dont l’action se déroule en Martinique dans les années 1930. L’auteur peint “avec la mémoire du cœur et des blessures, la vaillance, la dureté et la tendresse des descendants d’esclaves acharnés à bâtir pour leurs enfants, un pays plus libre et plus généreux.”

À travers ce parcours, les élèves se sont approprié·es le récit de Joseph Zobel et ont découvert une approche du roman moins sacralisant.

Ainsi par la lecture collective, il est possible de survoler l’intégralité des temps forts du roman et de retracer l’histoire du narrateur. La conclusion de ces ateliers s’est illustrée par la réalisation d’une dictée dessinée par les élèves au Musée d’Aquitaine.

Le dispositif a été rendu possible par les interventions de Isabelle Kanor, art-thérapeute, afin de découvrir sous forme d’arpentage littéraire le roman, et Poulop, dessinateur, proposant des astuces et techniques de dessins.

Ces ateliers permettent de tisser des résonnances avec des concepts contemporains, de rendre vivante l’écriture de l’auteur et ainsi de laisser place à l’expression de la pensée critique en exprimant les ressentis personnels et en faisant des liens avec d’autres savoirs et expériences.

Arpentage littéraire


2 ateliers de 2h au sein de l’établissement

L’arpentage est une méthode de l’éducation populaire. Il permet la lecture collective d’une œuvre littéraire. Cette méthode participative place les expériences individuelles au cœur du processus de lecture pour les mettre en partage avec le groupe. Grâce à l’arpentage, des mécanismes d’identification intimes se créent libérant ainsi la parole individuelle et collective.

Techniques de dessin


2 ateliers de 2h au sein de l’établissement

Lors de ces ateliers, les élèves apprennent les bases du dessins : proportions d’un personnage, d’un visage, les techniques simples de création de paysage : chemin, rocher, arbre, colline, nuage, etc. Tous ces éléments permettent aux élèves le jour de la dictée-dessinée, qu’importe leurs niveaux, de produire des dessins complets.

Dictée dessinée


1 séance finale de 2h au Musée d’Aquitaine

Pour conclure ce dispositif, une ultime séance est organisée hors les murs, il s’agit de la dictée dessinée. Elle s’organise autour de la lecture de quelques extraits du roman La Rue Cases-Nègres de Joseph Zobel, à la suite desquels les élèves imaginent sous forme de dessins les scènes lues. Il s’agit ici de remobiliser les conseils techniques fournis par Poulop lors des ateliers précédents tout en laissant place à l’imaginaire et l’appropriation individuel de l’œuvre.

Un livret regroupant les dessins réalisés lors de la dictée dessinée est en cours de production.

Contact : Mahalia Koukoui
education@institutdesafriques.org